sinusite frontale et maxillaire est une maladie assez commune, qui dans la plupart des cas est causée par une infection d’origine virale et se développe souvent comme une complication de la rhinite, le rhume. Les antibiotiques ne sont pas utilisés contre la maladie causée par le virus, la prise de ce type de médicament est superflue (et peut même être spécifiquement nocif). C’est pourquoi la plupart du temps, l’objectif est de soulager les symptômes désagréables chez les patients présentant une inflammation des sinus faciaux et frontaux, de sorte que les jours de récupération seront plus supportables.

Cela peut vous intéresser : La Cour constitutionnelle autorise le suicide assisté en Autriche

Bien sûr, des bactéries, des champignons ou même une réaction allergique peuvent être la cause de la maladie. Cependant, le traitement approprié d’entre eux nécessite un examen médical et un cours de thérapie recommandé par un spécialiste. Cependant, les remèdes maison simples peuvent soulager les symptômes dans ces cas et même accélérer la récupération !

Contre la sinusite faciale et frontale : Bains de vapeur et chauds

Il est très important de garder les voies respiratoires suffisamment « humides », ce qui apaise la muqueuse irritée. vapeur ou bain chaud peut être très efficace, par exemple, parce que la vapeur aide à dissoudre les sécrétions coincées, ce qui rend plus facile de se débarrasser de lui (la sécrétion séchée est non seulement beaucoup plus difficile à enlever, mais elle peut également irriter la membrane muqueuse, même plaie et saignement, par exemple, enfants qui sont sujettes à l’écoulement nasal).

En parallèle : Sleeple avec de la peinture sur verre

Quelques gouttes d’huile essentielle peuvent être ajoutées à l’eau chaude fumante, comme l’eucalyptus ou la menthe poivrée, ce qui aide également à nettoyer les voies respiratoires, rendant l’air plus facile. L’humidificateur peut aider à garder la membrane muqueuse des voies respiratoires humide, surtout la nuit.

La consommation d’aliments épicés et épicés augmente la production de sécrétions et donc le « nettoyage » des voies respiratoires, donc (si nous le pouvons), il vaut la peine de donner la préférence à ces aliments pendant les infections des voies respiratoires supérieures. Particulièrement bon effet peut être si vous préparez la soupe

Chaud soulage la douleur causée par la sinusite

Un symptôme caractéristique de la sinusite faciale et frontale est la douleur dans le visage, qui s’intensifie dans certaines positions (par exemple en se penchant vers l’avant) ou au toucher. Une compresse chaude peut soulager la douleuret aider à dissoudre les sécrétions accumulées. Réchauffez doucement une petite serviette (ou trempez la serviette dans de l’eau bouillante et essorez-la soigneusement), puis mettez-la sur la zone touchée jusqu’à ce qu’elle refroidisse. Vous pouvez répéter la compresse plusieurs fois par jour !

Continuez à lire. Ce sont des signes de sinusite !

Il est également important d’avoir assez de repos, de s’abstenir de tout effort — de préférence ne pas travailler pendant les jours de récupération. Cependant, l’un des symptômes communs de l’inflammation des sinus faciaux et frontaux peut être un obstacle au repos, car la douleur associée à l’inflammation peut devenir plusieurs fois plus forte lorsque vous allez au lit. C’est pourquoi nous essayons de garder ça avec des oreillers, de lever la tête. Cela peut soulager la douleur, l’inconfort.

Est-ce important ce que nous mangeons si nous avons une sinusite dans le visage et les sinus frontaux ?

Dans la période de sinusite du visage et des sinus frontaux (comme avec d’autres maladies des voies respiratoires supérieures ou infectieuses), l’une des « règles » les plus importantes est de boire suffisamment de liquides : boire beaucoup de liquides, de l’eau ou du thé, préparer des soupes nutritives pour vous-même.

Nous

devrions éviter les boissons contenant de la caféine et les boissons alcoolisées, car elles peuvent déshydrater notre corps. Certains aliments, aliments (par exemple produits laitiers, aliments frits à l’huile, sucrés, aliments raffinés glucides) peuvent augmenter la production de sécrétions, il vaut la peine de les utiliser pour être prudent, de voir comment ils affectent notre corps.