foie gras dans un discours quotidien, scientifiquement : hstéatose épique, est une condition qui peut affecter la fonction hépatique ainsi que d’autres organes affectés par la santé du foie. Dans cet article, nous allons par plusieurs remèdes qui vous aideront à traiter le foie gras naturellement.

Avez-vous vu cela : Faire pousser les cheveux, la peau et les ongles « de l’intérieur »

Le foie gras est causé par l’accumulation de graisse dans les cellules hépatiques. Cela peut être dû à un mauvais métabolisme ou à une détérioration de l’organe due à une consommation excessive d’alcool.

Pour commencer, lorsque la maladie est bénigne, elle n’a aucun symptôme. Cependant, comme il devient plus grave, le patient commence à éprouver une variété de symptômes affectant sa qualité de vie.

A voir aussi : Venise inondé les hautes eaux, le système de protection contre les inondations n’a pas activé

Heureusement, il existe plusieurs traitements médicaux ainsi que beaucoup de remèdes naturels qui peuvent soutenir le processus de récupération sans causer d’effets secondaires.

Ici, nous allons passer par certains des signaux d’alarme et vous donner quelques remèdes maison que vous pouvez utiliser pour traiter le foie gras naturellement.

Découvrez-les !

Quels sont les symptômes du foie gras ?

Les patients atteints de foie gras ont tendance à ignorer le fait qu’ils ont la maladie en raison de l’absence de symptômes clairs. Lentement mais sûrement, cependant, les symptômes visibles apparaissent et donnent lieu à des soupçons au sujet de la maladie.

  • Douleur dans la partie supérieure droite de l’estomac
  • Couleur jaunâtre de la peau et des yeux (jaunisse)
  • Perte soudaine d’appétit
  • Perte de poids significative
  • Splurry et gaz après avoir mangé
  • Nausées générales
  • Nausées et vertiges
  • Problèmes de concentration

Vous voulez en savoir plus ? Lire : 6 signes d’avertissement sur le foie gras, vous devez savoir

Cure pour traiter le foie gras naturellement

En raison des complications que le foie gras peut causer, il est important de consulter un médecin si vous identifiez plusieurs des symptômes ci-dessus. Le diagnostic peut être confirmé avec :

  • Tests sanguins
  • Échographie
  • Biopsie du foie

Une fois la maladie confirmée, le médecin proposera des changements radicaux de style de vie, en particulier en ce qui concerne le régime alimentaire. En général, l’objectif est de réduire l’impact négatif de l’excès de graisse sur le foie.

Il existe plusieurs remèdes complémentaires qui ont des effets positifs pour ceux qui veulent traiter le foie gras naturellement. Ici, nous partageons les choix les plus efficaces pour que vous puissiez les essayer.

Décoction sur l’ortie et la cuisson de la banane

Grâce à sa teneur élevée en antioxydants et anti-inflammatoires, la décoction sur la banane de cuisson et l’ortie est excellente pour >

  • 1 cuillère à café d’ortie (5 g)
  • 1 cuillère à café de banane de cuisson (5 g)
  • 2 ½ dl d’eau
  • Préparation

    • Tout d’abord, ajoutez l’ortie et la banane de cuisson à l’eau bouillante.
    • Puis couvrir la décoction et laisser refroidir pendant 10 minutes.
    • Syla.

    Consommation

    • Buvez un verre de cette décoction après chaque repas.

    Décoction de pissenlit

    En médecine alternative, le pissenlit est salué pour son effet détoxifiant. Pour cette raison, c’est un excellent ajout aux symptômes du foie gras.

    Iningrédients

    • 1 cuillère à café de feuilles de pissenlit (5 g)
    • 2 ½ dl d’eau

    Préparation

    • Ajouter les feuilles de pissenlit à l’eau bouillante.
    • Couvrir la décoction, laisser refroidir pendant 10 minutes, puis tamis.

    Consommation

    • Buvez ceci 2 ou 3 fois par jour pendant au moins 3 semaines.

    Thé vert

    Le thé vert est une décoction purifiante et l’un des meilleurs remèdes pour stimuler le renouvellement de la graisse en cas de problèmes hépatiques.

    Iningrédients

    • 1 cuillère à café de thé vert (5 g)
    • 2 ½ dl d’eau

    Préparation

    • Ajouter le thé vert à l’eau bouillante.
    • Couvrir la décoction et laisser reposer et faire glisser pendant 10 minutes à température ambiante.
    • Syla.

    Consommation

    • Boire 2 verres de thé vert tous les jours.
    • Répétez le traitement pendant 2 à 3 semaines consécutives, jusqu’à ce que vous puissiez ressentir une amélioration.

    Smoothie sur radis et lécithine de soja

    Les radis sont un remède traditionnel pour contrôler les symptômes dans le foie gras. Ils stimulent le métabolisme et réduisent l’accumulation de cellules graisseuses.

    Iningrédients

    • 2 radis
    • 2 ½ dl d’eau
    • 1 cuillère à café de lécithine de soja (5 g)

    Préparation

    • Couper les radis et les mélanger avec l’eau et la lecitine de soja.

    Consommation

    • Lorsque vous avez une boisson lisse, buvez immédiatement.
    • Buvez-le tout de suite quand vous vous levez sur un estomac vide.

    Visitez cet article : Buvez avec de la betterave et vinaigre de cidre

    Les composants organiques du vinaigre de cidre de pomme sont très efficaces contre l’accumulation de graisse dans le foie. Boire soutient la perte de poids et augmente le renouvellement des cellules.

    Iningrédients

    • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre de pomme non raffiné (15 g)
    • 2 ½ dl d’eau

    Préparation

    • Mélanger le vinaigre de cidre de pomme avec de l’eau tiède.

    Consommation

    • Boire deux fois par jour, avant le déjeuner et avant le dîner.
    • Ce remède doit être maintenu pendant 4 semaines.

    Rappelez-vous que vous devriez suivre les conseils médicaux pour retrouver la fonction hépatique complète. Évitez de boire de l’alcool et adoptez de saines habitudes.

    9 habitudes saines que vous pouvez effectuer en 5 minutes

    Si vous voulez vous sentir mieux dans la vie quotidienne, vous n’avez pas à faire de gros sacrifices ; nous énumrons neuf habitudes saines qui ne prennent que cinq minutes de votre temps. . »

    Bibliographie

    Petts, G., Lloyd, K., & Goldin, R. (2014). Maladie du foie gras. Histopathologie diagnostique. https://doi.org/10.1016/j.mpdhp.2014.01.008

    Nguyen, P., Leray, V., Diez, M., Serisier, S., Le Bloc’H, J., Siliart, B., & Dumon, H. (2008). Métabolisme des lipides hépatiques. Journal of Animal Physiology and Animal Nutrition. https://doi.org/10.1111/j.1439-0396.2007.00752.x

    Petts, G., Lloyd, K., & Goldin, R. (2014). Maladie du foie gras. Histopathologie diagnostique. https://doi.org/10.1016/j.mpdhp.2014.01.008