Les médecines alternatives sont devenues une pratique qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Fort de cela, l’opinion publique reste dubitative sur la qualité des soins relevant de ce domaine. Les médecines alternatives sont-elles inefficaces ? Nous ferons la lumière sur ces questions.

D’abord que pouvons-nous comprendre par médecine alternative ?

Encore appelée médecine douce ou non conventionnelle, la médecine alternative désigne l’ensemble de soins thérapeutiques issus de traditions orientales, ancestrales ou simplement novatrices, et dont l’efficacité n’est pas toujours démontrée.

Alors, la médecine alternative serait-elle du faux ?

Les médecines alternatives représentent une pratique populaire en France aujourd’hui. Un bon nombre de malades accourent vers cette pratique qui semble faire leur effet.

Mais ceux qui se battent contre la médecine alternative soutiennent que cette pratique est de la fausse médecine. Ils dénoncent les pratiques de cette médecine. Ils croient qu’elle est inefficace et doit être bannie du système médical. Les professionnels de la santé ne sont pas les seuls à formuler de tel propos. Puisque bon nombre de personnes doutent de l’efficacité des soins relevant de la médecine non conventionnelle.  Les fois où ces pratiques ont eu de l’effet relève de la simple chance.  De simples soins sans molécule chimiques et preuves cliniques n’ont aucune chance de donner satisfaction selon eux.

Par contre, certains médecins ont tenu à faire savoir qu’ils reconnaissent de façon officielle certaines médecines alternatives assez efficaces. Il est question des médecines non conventionnelles telles que:

  • l’ostéopathie ;
  • la mésothérapie ;
  • l’homéopathie ;
  • l’acupuncture.

Il est dit que tous les médecins peuvent bel et bien les utiliser seulement s’ils respectent certaines conditions assez pratiques.

Au regard de cette recommandation, si l’ordre des médecins a approuvé l’utilisation de certains d’entre elles, cela voudra dire que la médecine alternative est bien bénéfique quelque part.

Peut-on mesurer l’efficacité de cette médecine ?

La médecine alternative ne se présente pas comme la médecine clinique. En médecine classique ( clinique), les résultats peuvent être mesurés ce qui n’est pas le cas en médecine douce. Néanmoins, les individus qui ont bénéficié de ces traitements affirment avoir eu des résultats positifs. Seuls les témoignages sont ce qui atteste son efficacité.