stade zéro cancer du sein est la première forme de cancer du sein, et sa principale caractéristique est que la tumeur est encore assez petite, n’a pas formé de métastases et ne s’est pas propagé à d’autres organes.

A lire en complément : Faites-le si vous avez une allergie à l’herbe à poux

Comment détecter le cancer du sein de stade zéro ?

Le

cancer du sein de stade zéro — parce qu’il ne provoque pas de symptômes forts et douloureux — est difficile à détecter et à diagnostiquer, mais s’il est diagnostiqué avec quelqu’un, il vaut la peine de commencer le traitement dès que possible, car les chances de survie sont encore très bonnes, et il est également possible de prévenir la tumeur peut se propager à d’autres organes.

Avez-vous vu cela : Il prend du poids et mange à peine ? Les problèmes thyroïdiens peuvent également

Le cancer du sein stade zéro est également appelé carcinome in situ, car dans ce cas, les cellules cancéreuses sont concentrées dans un endroit plus petit (soit dans les glandes mammaires ou dans les canaux laitiers), la maladie ne s’est pas encore propagé au reste du sein, les ganglions lymphatiques ou d’autres organes.

Comme la lésion est très petite et ne s’accompagne pas de symptômes tels que des nodules typiques du cancer du sein, elle est souvent découverte « par accident », par exemple lors d’un examen de routine ou lorsqu’une autre lésion du sein est vérifiée.

Bien qu’aucun des types de cancer ne semble particulièrement dangereux, il vaut certainement la peine de les traiter. Par exemple, le carcinome de la glande mammaire augmente considérablement le risque de développer d’autres tumeurs plus agressives. Et la moitié des tumeurs qui se développent dans les conduits laitiers deviennent plus agressives, commencent à se développer rapidement et à se propager à d’autres parties du sein.

Comment traiter le cancer du sein ?

Il

n’y a pas de consensus entre les spécialistes quant à la thérapie la plus efficace pour les carcinomes, s’il est nécessaire de traiter ces tumeurs de stade zéro du tout.

Les patients aussi y devenir plus agressif, se propager ou non, beaucoup peuvent penser que le traitement lui-même est plus dangereux, douloureux, plus désagréable et même redondant.

Le plan de traitement éventuel devrait, bien sûr, être déterminé en tenant compte des caractéristiques individuelles, par exemple, tenir compte d’autres facteurs de risque présents qui peuvent accroître encore la probabilité de récidive du cancer du sein.

Le cancer du sein de stade zéro peut être traité avec des médicaments contenant des hormones, la radiothérapie, la chirurgie. Grâce au traitement, le taux de survie des patients est très bon, 90% survivent au diagnostic d’au moins cinq ans.